Noël … autrement

Noël approche à grands pas et comme chaque année, les débats ( et surtout sur internet par écran interposé ) s’enflamment entre parents qui font croire au Père Noel (PN) et ceux qui ne souhaite pas faire croire cela à leurs enfants . Entre ceux qui sont persuadés que le PN est nécessaire à la magie de Noël et ceux qui arrivent très bien à faire vivre cette magie de Noël à leurs enfants … sans lui.

Dans les 2 catégories il y a les parents qui font leur choix parce qu’ils ont  souffert ou au contraire pas souffert de cela eux même étant enfant le jour où ils ont appris ( pas forcément par leur parents d’ailleurs) la vérité sur la question … mais il y en a aussi d’autres qui, par traditionne font pas croire au PN mais font croire que c’est « Le petit Jésus » ( en alsace on l’appelle Christkindlaqui redescend sur terre ce jour là pour apporter les cadeaux  ( ça vous fait sourire ? et le PN alors c’est pas autre chose !!!!) …

ça a été mon cas étant petite ( Christkindla) et je ne me souviens pas avoir été traumatisé de découvrir qu’en fait ce n’était pas vrai … à vrai dire je ne me souviens pas de quand j’ai découvert le pot aux roses. Cependant je ne ferais pas la même chose avec mes enfants  … ni le PN ni le petit Jésus ( pourtant je suis catholique pratiquante) … pourquoi ? parce que pour moi dans les 2 cas ça reste … un mensonge. Et oui je ne mâche pas mes mots puisque par définition si  ce n’est pas vrai c’est faux donc  le contraire de la vérité c’est un mensonge. Appelons un chat un chat ! Et je suis autant mal à l’aise au moment de la remise des cadeaux à Noël dans des familles où on fait croire que c’est le PN qui apporte les cadeaux que dans ma propre famille où ils font  encore croire que c’est Christkindla qui les apporte …. ( la dernière a 8 ans …) .

D’ailleurs ça me rappelle une anecdote de l’année dernière  :  ma fille avait confectionné pour ses oncles,tantes, cousins, grands parents des petites décorations en pâte à sel et l’un de ses oncles en le recevant qui a dit bien fort : oh le Père Noël m’a offert une jolie décoration …. ma fille ne comprenait pas et m’a dit l’air inquiète   : mais non maman c’est moi qui lui ai offert c’est moi qui l’ait fait  pas le Père Noël ! Alors je l’ai rassurée et lui ait dit viens on va lui dire à tonton que c’est toi qui l’a fabriqué pour lui.

Donc chez nous,  nous avons ( mon mari a  suivi car Noël chez eux n’était pas très important …tout comme les autres fêtes y compris les anniversaire donc bon pour ça il n’ y a pas eu de  » disputes » …. avec lui on ne fêterai rien si ça ne tenait qu’à lui :-p ) choisi de ne pas faire croire ni au PN ni à Christkindla qui apporterait les cadeaux. Parce que nous avons choisi ne jamais mentir ( à qui que ce soit d’ailleurs !) , et d’établir une véritable relation de confiance, de bienveillance , de vérité, de communication saine avec nos enfants et non une relation avec des mensonges ( ni même des petits ni même parfois ) des manipulations, du chantage ( ah oui parce que le PN sert aussi trop souvent à ça !) d’autoritarisme où autre relation délétère pour l’enfant ( et ce n’est pas que moi qui le dit c’est prouvé scientifiquement désormais !).

Cela ne nous empêche pas de faire vivre la magie de cette nuit sainte en instaurant pleins d’autres traditions qui elles n’entrent pas en conflit avec notre conscience et permettent de célébrer comme il se doit, rappelons le, la naissance de Jésus il y a des milliers d’années ! En clair c’est SON anniversaire pas la fête du Père Noël à la base !  Et il serait bon de le rappeler à nos enfants même si on n’est pas croyant parce que Jésus a bel et bien existé au même titre que Napoléon ou Louis XVI dont on leur parle dans les livres d’histoire !

Par exemple : nous installons et décorons le sapin de Noël , une belle crèche , une couronne de l’avent, les calendriers de l’avent, nous décorons la maison, les vitres, faisons des petits biscuits de Noël à  offrir, préparons des petits cadeaux fait mains pour chacun avec les enfants, écoutons  et chantons en chœur des chants de Noël , lisons de jolies histoires de Noël ( sans PN de préférence pour ne pas qu’il y ai d’ambigüités dans leur petite tête puisqu’à cet âge l’imaginaire et le réel c’est pareil pour eux !) , fêtons St Nicolas le 6 décembre avec de bons petits manalas fait maison ( et oui dans le sud-ouest allez en trouver en boulangerie !  :-p ) , plantons du blé pour la Sainte Barbe, et depuis l’année dernière faisons avancer de petites figurines sur le chemin de l’avent jusqu’à la crèche. Nous allons voir en famille les illuminations en ville, à l’occasion nous les emmenons faire un tour de manège ou autres animations organisées à cette période etc etc … bref avec toutes ces petites traditions, ces moments de partage de complicité nous instaurons cette authentique magie de Noël   … sans le vieux monsieur à la barbe blanche dans son traineau 😉

Et pour finir cet article sensible ( qui n’a pas vocation à jeter la pierre à ceux qui font croire au PN ou à Christkindla mais simplement à faire réfléchir chacun en amenant un point de vue différent afin de pouvoir choisir en pleine conscience ) je vous parlerai d’une petite anecdote qui date d’il y a quelques jours …

Une amie (la cinquantaine et ayant des enfants adultes désormais) demande à ma fille si elle a fait sa liste au Père Noël . Ma fille ne répond pas … ne comprenant pas certainement … alors je dis gentiment  » chez nous on ne fait pas croire au Père Noël » . ( Je ne savais pas trop quelle réaction allait suivre) mais quelle ne fut pas ma surprise quand je l’ai entendue me répondre :  » ah tu ne fais pas croire au PN c’est bien  ! quel soulagement de ne pas avoir à mentir à ses enfants !  Je te raconte pas comment j’étais mal à l’aise de mentir aux miens . C’est bien plus facile de leur dire la vérité. « 

Et là j’étais un peu interloquée de me rendre compte qu’il y a des gens qui malgré le fait d’etre mal à l’aise avec ce mensonge , mentent quand même  à leurs propres enfants ... tout ça parce que la société ou le regard des autres leur dicte en leur racontant que c’est pas si grave de mentir ( c’est un « pieux mensonge  » ) , c’est normal ou autre justification tout aussi discutable. …

Alors oui ! vous avez le choix ! ce n’est pas parce que à l’école tout les enfants y croient semblent y croire (D’ailleurs votre enfant à parfaitement le droit d’aller raconter à ses camarades que le PN n’existe pas … au même titre que ses camarades lui répètent que le PN existe : son point de vue à tout autant le droit d’être exprimé que le leur !) ou que vous pensez que tout le monde fait croire à ses enfants cela,  que vous êtes obligés de faire pareil ! vous n’êtes pas à l’aise avec ca ? alors ne le faites pas et expliquez simplement à vos enfants : le Père Noel c’est une jolie histoire imaginaire ,  tout comme les chevaux volants  ou les licornes … ça n’existe que dans les contes de fées !

Tellement simple et vrai non ?

Publicités

Agathe ne croit pas au Père Noël

Je vous en avais déjà parler dans cet article présentant la collection  » en famille autrement » . Mais je vous en reparle dans cet article car Noël approche et c’est donc tout a fait approprié.  😉

Ce livre est donc un petit bijou, écrit par Catherine Dumonteil Kremer, ( superbement illustré par Marie-Pierre Emorine ) et nous parle de Noël autrement ! 20170202_142447.jpg

Et nous en avons bien besoin dans cette société de consommation, où des millions d’enfants sont bernés berçés par des histoires Père Noël  ….  Ce livre dénote enfin et nous parle de l’essence de la « saine » et sainte ( et oui a la base c’est quand même la naissance de Jésus ! ) magie de Noël : celle du partage, de la solidarité, de la tendresse, de la gratitude et de l’authenticité de chacun.

20170202_142514.jpg

20170202_142555.jpg

Cette fête qui , par les rituels familiaux, les retrouvailles autour d’un repas, de petits cadeaux préparés et échangés avec amour, resserrent les liens familiaux et donnent à chacun la plus belle joie : celle de donner et recevoir ! 

20170202_142530.jpg

L’imagerie de Noël

Lors de ma flânerie à l’espace culturel voici l’autre livre qui a retenu mon attention : l’imagerie de Noël . Bien qu’il y ait un dessin de père Noël ce livre est très diversifié et nous apprend beaucoup de choses sur noel , ses origines , ses traditions dans différents pays , des petits contes traditionnels … J’ai moi même appris beaucoup de choses dans ce livres notamment pour les traditions dans les autres pays . Bon bien sur il y a une partie dediee au pere noel mais pour le coup ca peut etre lu comme une simple histoire meme si on n y croit pas. Et rien n’empêche de sauter ce passage. Ma fille a beaucoup aimé aussi même si je ne pense pas qu’elle ait tout compris ou retenu car bien sûr on ne peut pas lire ce livre comme une histoire c’est trop long mais ça peut permettre jour après jour d’en parler et de découvrir ce qu’est noel ici et ailleurs . Une jolie découverte donc.

Une jolie histoire de Noël

Hier après midi pendant que ma voiture etait en révision parce qu’elle a atteint (déjà 😅) 30000km , je suis allée avec mon garçon flâner au centre commercial en face ( ouf parce que je sais pas ce que j’aurais fait pendant 2 heures sinon ) j’avais repéré 2 livres en rapport avec Noël sur internet et je voulais voir s’ils l’avaient dans l’espace culturel pour le feuilleter. Lire la suite

Les petits plaisirs de l’automne

Ce matin en allumant la première flambée de la saison pour réchauffer notre maison , je me suis fais la réflexion suivante : mmmmh que ça sent bon un bon feu de bois et que c’est agréable cette douce chaleur qui monte . Et du coup je me suis dit que chaque saison apporte des petits plaisirs qu’il est important de savourer …. comme un bon petit caramel ( ou chocolat ou autre douceur 😉) qu’on prend le temps de laisser fondre délicieusement dans la bouche . Du coup je me suis mis à te penser a ces petits instants précieux qui commencent avec cette nouvelle saison automnale- hivernale qui commence. …. voici les miens

– l’odeur et la douceur d’un bon feu de bois

– le délicieux parfum des peaux d’oranges / clémentines quand on les épluche ( et oui la saison de ce fruit c’est l’hiver dc en été nous n’en achetons plus )

– déguster un kiwis bien mûr le matin au petit déjeuner ( et oui la saison commence !)

– avoir bien bien chaud emmitouflée dans un bon manteau , bonnet écharpe gants et se promener dans un air froid et sec en contemplant les belles couleurs des feuilles d arbres

– une promenade en famille expres pour ramasser plein de jolies feuilles jaunes rouges orangées

– le givre qui recouvre la végétation le matin et qui fond doucement au fur et à mesure que les rayons du soleil viennent les taquiner

– de beaux levers de soleil au travers des arbres encore emmitouflés de leur écharpes de brume givrée

– contempler depuis la fenêtre un petit rouge gorge ou une mésange qui volette près de ma maison dans la haie

– un bon chocolat chaud pour accompagner le goûter ou des gaufres ( ou des crêpes ) encore chaudes et moelleuses confectionnées avec amour

– déguster une bonne compote de pommes maisons avec des pommes made in le verger de bons amis ayant le sens du partage

– commencer à voir rêver ses enfants en feuilletant les catalogues de Noël qui arrivent ( déjà !) ( la mienne est un radar à chevaux elle ne repère que ça en un coup d’oeil même s’il est tout petit petit sur une boîte de playmobile ou caché derrière une poule sur un tracteur 😂)

et tant d’autres qui me viendront au fur et à mesure que cette saison nous emmène vers la suivante. …..

Et vous c’est quoi vos petits plaisirs d’automne ?

Hiya et la clef du bonheur

Je vous présente ce joli livre que j’ai découvert récemment et qui est vraiment très beau.

Il s’appelle  » Hiya et la clef du bonheur  »

c’est une belle histoire d’une petite fille Sri – Lankaise qui cherche s’il existe un monde de bonheur où il n’y aurait que joie et paix. Elle va rencontrer différents animaux au cours de sa quête qui l’emmeneront visiter d’autres pays et lui apprendront chacun quelque chose d’important dans sa quête du bonheur.

Les illustrations sont splendides et colorées comme je les aime.

De plus à chaque pays qu’elle visite il y a sur le dessin un globe terrestre pour situer le dit pays.

Et pour couronner le tout c’est aussi un livre a écouter puisqu’il y a une version audio que l’on peut télécharger à l’aide dessin l’adresse internet donnée dans le livre 😉

C’est un livre assez facile à comprendre pour les petits mais un peu long pour eux . En plusieurs fois c’est mieux.

Je vous laisse le découvrir par vous même 😉 n’hésitez pas à me faire un retour 😉

Jeux sensoriels pour découvrir la forêt avec les enfants #Jeu 5 : Parfum champêtre

Un jeu qui a du nez

Modalités :

  • nombre infini de joueurs
  • à tout âge

Matériel :

  • pot transparent vides
  • éléments odorants naturels ( feuilles de menthe, fleurs, aiguilles de pins etc)
  • petits bâtons

Principe:

  • l’adulte prépare un pot avec des éléments naturels odorants et le fait sentir aux enfants
  • il donne un pot à chaque enfant qui va à son tour chercher des éléments odorants pour fabriquer son propre « parfum de nature », il pourra les mélanger avec un bâton et faire sentir aux autres

Attention : 

  • ne pas mettre à la bouche les éléments
  • se laver les mains après avoir manipuler les éléments

Astuces pour réussir le jeu  :

  • savoir adapter sa présence aux besoins de l’enfant
  • prendre un temps de verbalisation / présentation de leur parfums
  • donner un nom à leur parfum et écrire leur  » recette »

 

 

Jeux sensoriels pour découvrir la forêt avec les enfants #Jeu 4 : Tableaux de nature

Un jeu artistique

Modalités :

  • à partir de 2 ans
  • nombre infini de joueurs

Matériel :

  • éléments naturels
  • feuille de papier
  • colle/scotch

Principe :

  • les enfants créé un tableau avec des éléments naturels ramassés et collés sur leur feuille

Astuces pour réussir ce jeu :

  • essayer
  • adapter le support
  • laisser le temps
  • clore par un temps de présentation où chacun présente son œuvre s’il le désire
  • chaque enfant donne un titre à son œuvre

Jeux sensoriels pour découvrir la forêt avec les enfants #Jeu 3 : Kim toucher

Un  jeu de discrimination tactile et de mémoire

Modalités :

  • se joue par 2
  • à partir de 4 ans

Matériel :

  • 1 boite à œufs
  • éléments naturels en double exemplaires ( mousse, cailloux, écorces , brindille etc)
  • du tissu ( foulard)

Principe :

  • Placer 3 paires d’éléments identiques dans les alvéoles de la boite à œufs, en les mélangeant dans la boite, sans que le deuxième joueur ne voit .
  • le deuxième joueur a les yeux bandés et doit retrouver les éléments identiques en touchant les éléments dans la boite

Variantes :

  • pour les plus grands : utiliser une boite d’œuf plus grande ( avec 10-12 alvéoles)
  • varier la difficulté des éléments à identifier ( exemple pour compliquer : ne mettre que des feuilles mais de différentes espèces)

 

variante 1 :

  • le deuxième joueur voit les éléments dans la boite qui sont posé aléatoirement et il doit les replacer par paire identique
  • on peut essayer de faire la même démarche mais avec les éléments dissimulés sous le tissus :
    • toucher avec les mains et retrouver quels éléments sont identiques et les placer par paire en face

variante 2 :

  • on cache la boite avec le tissus, le voleur arrive et retire un élément
  • le deuxième joueur doit retrouver quel élément a été enlevé juste en touchant ( sans voir les éléments)

Astuces pour réussir ce jeu :

  • pour les plus jeunes : chercher un élément à la fois
  • savoir rebondir sur les propositions de l’enfant ( nouvelles variantes)
  • être clair dans la consigne ( pour qu’elle ne puisse pas être interprétable de 2 manières différentes)

Jeux sensoriels pour découvrir la forêt avec les enfants #Jeu 2 : Le jeu du voleur

Il s’agit d’un jeu de mémoire visuelle

Modalités :

  • se joue de 2 à 12 joueurs ( adulte/enfant ou adulte et plusieurs enfants)
  • à partir de 3 ans

Matériel :

  • éléments naturels ( brindilles, écorces, cailloux, pommes de pins, mousse etc )
  • tissus (foulard ou autre)

Principe :

  • Le premier joueur pose 4 ou 5 éléments naturels, et laisse l’autre joueur regarder et mémoriser ces éléments pendant 20 secondes
  • Puis il cache les éléments avec le tissus et enlève discrètement un élément sous le voile
  • il enlève alors le tissus et l’autre joueur doit trouver quel élément le « voleur » a prit pendant la nuit.

Variantes :

  • Même démarche que précédemment mais quand les éléments sont recouverts par le tissus, on demande au joueur de nommer les éléments dont il se souvient qui se trouvent en dessous.
  • Faire varier le nombre d’éléments de départ en augmentant progressivement
  • Faire varier le nombre d’éléments retirés

Astuces pour réussir le jeu :

  • théâtraliser le jeu en racontant une histoire au moment de retirer les éléments ( le voleur profite de la nuit pour piquer un élément)
  • choisir ses mots avec précision, parler lentement
  • guider l’enfant pour mémoriser les éléments et lui faire nommer
  • ne pas dévaloriser l’erreur
  • inverser les rôles
  • jouer plusieurs fois