Sommet de la parentalité #Jour 3 #vidéo 2  » “Comment libérer le potentiel de son enfant et déployer ses talents ?”

“Comment libérer le potentiel de son enfant et déployer ses talents ?”

par Céline Maisonneuve

Céline est Experte en Pédagogie Ludique & Positive et bloggeuse. Elle aide les parents à libérer le talent de leurs enfants. Installée depuis 3 ans au Pays-Bas, elle applique tous les jours l’éducation positive avec son mari et ses 2 enfants.

Voici ce que j’ai retenu de cette interview :

(petit aparté sur le pays où elle vit )

Aux pays bas l’approche de l’éducation est positive c’est la « norme », il n’ y a donc pas de rapport d’autorité ou d’agressivité dans la relation, même entre adultes, ils ne montent pas le ton, les règles sont moins strictes, très nature etc.

A l’école ils apprennent en s’amusant. Il n’ y a pas de protections ou de « sécurisation » supplémentaires dans les maisons ( type, barrière d’escalier, bloc tiroirs etc) car ils éduquent les enfants pour qu’il y soient habitués ( ils leur apprennent à appréhender le danger et donc les responsabilisent) L’éducation positive y est là bas appliquée par tous : le respect de l’enfant est au cœur de leur éducation. Et du coup le potentiel se libère quand on ne les « embête pas » ( on les bloque trop avec nos peurs )

Et maintenant entrons dans le vif du sujet : les astuces pour libérer leur potentiel  et déployer leur talents :

  • pour éviter le rush du matin : prendre 10/15 min de « sécurité » en plus au cas où ( débordement de dernière minute etc)
  • ne pas comparer les enfants entre eux
  • s’ils ont la confiance et l’envie ils iront vers la réussite de leur projet ( c’est différent d’être le premier ou le meilleur) et ça concerne toutes les réussites ( réussir à passer l’éponge seul, à faire seul quelque chose, sa victoire à lui, ce qu’il a réussi à dépasser comme obstacle)
  • cultiver la confiance en lui ( curiosité)
  • les enfants ont besoin de temps pour être ensemble, être avec des copains et être seuls.
  • Stimuler les 5 sens

Il existe 8 types d’intelligence égales entre elles ( l’une n’est pas meilleure que l’autre) , mais elles sont plus ou moins bien réparties, et parfois plus forte dans un type ou un autre. Le problème dans cette société c’est qu’un seul type d’intelligence est attendu et reconnue « meilleure » celle de la logique et analyse, or chacun a des talents différents.

L’intelligence émotionnelle est très importante, il faut apprendre à s’écouter et distinguer notre envie du désir extérieure , du désir des autres.

  • Préférez demander : «  qu’est ce que tu ressens » plutôt que «  qu’est ce que tu penses » ( c’est plus profond, il n’ y a pas que les pensées mais des émotions)
  • utiliser la CNV ( Communication Non Violente par Marshall Rosenberg) c’est à dire ne pas interpréter ce que dit l’autre ( langage chacal) mais en essayant de comprendre ce qu’il ressent ( langage girafe).
  • Parler de soi ( en employant le « je »)
  • Parler des faits sans jugement
  • Mettre les choses à leur portée pour les autonomiser (adapter la maison)
  • développer tout un apprentissage en utilisant l’envie/passion de l’enfant ( par exemple faire de la cuisine est aussi l’occasion d’apprendre les maths, la biologie etc)
  • L’enfant n’est pas un pot vide que l’on remplit mais comme une source qui jaillit

  • Quand un enfant nous montre quelque chose ( dessin ou autre) , il nous montre la vie qui est en lui.
  • Poser un espace ( aménager la maison) et un temps ( aménager le timing)
  • Surfer sur leur envies et intérêts
  • Le contact avec la nature donne de l’énergie

On peut aussi créer avec eux un « cahier de réussites » ( attention pas un cahier de réussites au sens compétences mais des réussites du quotidien : ex : réussir à parler avec un copain avec lequel il était faché, avoir réussi à trouver des solution pour résoudre un conflit avec ses frères et sœurs etc)  : on prends un cahier dans lequel on note les petites et les grandes victoires qu’il a eu pendant sa semaine ce qui lui permettra de prendre conscience de ses talents, de sa créativité. On peut commencer par lui demander d’y écrire :

  • quels talents as-tu  ?
  • Comment tu te vois maintenant ?

Ce qui développera sa confiance en soi et son estime de soi

Publicités

Une réflexion sur “Sommet de la parentalité #Jour 3 #vidéo 2  » “Comment libérer le potentiel de son enfant et déployer ses talents ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s