Jeux sensoriels pour découvrir la forêt avec les enfants #Jeu 1 : Mon ami l’arbre

Il y a quelques semaine j’ai suivi un webinaire ( que je vous avais d’ailleurs partagé sur ma page Facebook) parlant de jeux à faire avec les enfants pour leur faire découvrir la nature. J’ai pris des notes que je vous partage dans une série d’articles sur le sujet. A la fin il y avait en cadeau le résumé en pdf que je vous partagerai aussi.

Une promenade sensorielle apporte plein de choses (interactions, découverte, complicité) , alors pour animer votre parcours sensoriel voici quelques idées de jeux. il est important de proposer des activité courtes . On peut proposer des jeux à partir de 2-3 ans et ils peuvent être réalisés aussi bien en forêt que dans un parc en ville.

Voici le premier jeu :

Jeu 1 : Mon ami l’arbre

Modalité :

  • se joue par 2
  • dans un espace avec des arbres
  • à partir de 4-5 ans ( avec un enfant plus jeune on peut le faire en adaptant)

Matériel :

  • 1 foulard par binôme

Principe :

Un des deux joueurs à les yeux bandés, l’autre le guide par la main jusqu’à un arbre, il lui fait toucher cet arbre ( les yeux toujours bandés) puis il le ramène à sa place de départ et lui débande les yeux.  Le joueur doit alors retrouver l’arbre qu’il a touché quand il avait les yeux bandés.

Variantes :

  • Avec un très jeune enfant, on peut faire ce jeu en ne lui bandant pas les yeux.
  • Avec des plus grands on peur faire varier plusieurs paramètre pour « compliquer » un peu :
    • la distance parcourue avant de toucher l’arbre
    • les détours avant d’atteindre l’arbre
    • absence de repères évidents

Attention : quelque soit l’âge le guide doit être très vigilant !!! ( à ne pas aller trop vite, à faire attention aux obstacles sur le sol ou les branches etc )

Astuces pour réussir ce jeu :

  • bien choisir le terrain : dégagé au sol pour éviter les chutes
  • poser un cadre clair et bien expliquer:
    • le rôle du guide,
    • la façon de faire, de guider,
    • les limites de la zone de jeu,
    • donner un signal de rassemblement.
  • inverser les rôles ( et nous même adulte jouer le jeu en nous laissant guider aussi)
  • ne jamais forcer l’enfant s’il ne veut pas le faire
  • terminer par un temps de verbalisation :
    • ont-ils aimé ou non ?
    • qu’ont-ils ressenti ?
    • quelles ont été les difficultés ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s