đŸŽ¶ LA MUSIQUE đŸŽ¶

Vous trouverez tous les articles liés à cette catégorie ICI

La musique fait partie intĂ©grante de ma vie depuis toute petite ! En effet ma famille est mĂ©lomane : mon pĂšre est guitariste, chanteur-compositeur-interprĂšte, il fait aussi un peu de trompette, accordĂ©on;  ma maman est pianiste,( et chante trĂšs bien) , mes deux grands-mĂšres sont pianistes et l’une d’elle est mĂȘme organiste. Alors avec tous ces musiciens autour de moi je ne pouvais que baigner dans la musique !

🎾L’aventure guitare 🎾

En CP, j’ai voulu apprendre la guitare avec mon pĂšre. Il m’a enseignĂ© les bases et m’a mĂȘme achetĂ© une guitare Ă  ma taille. J’Ă©tais motivĂ© mais j’ai fini par abandonner car les cordes me faisait vraiment trop mal aux doigts.😜

đŸŽșL’aventure trompette đŸŽș

Puis j’ai testĂ© la trompette ( parce que je m’Ă©tais ouvert la lĂšvre et que pour la cicatrisation c’Ă©tait un instrument trĂšs appropriĂ© pour rĂ©duire « la boule » qui se formait) mais pareil j’ai vite abandonnĂ©. Ce n’Ă©tait pas les instruments qui me correspondaient. 😉

đŸŽčL’aventure piano đŸŽč 

Et puis je me suis lancĂ©e dans le piano en CE1. C’est ma maman cette fois qui m’a appris les notes ainsi qu’ Ă  lire une partition, et je me suis lancĂ©e dans cet apprentissage en autodidacte. Je n’ai jamais appris le solfĂšge en tant que tel. J’ai appris vite car j’Ă©tais trĂšs motivĂ©e, et je prĂ©sentais mon premier morceau « la valse d’AmĂ©lie Poulain » de Yann Tiersen lors du spectacle de fin d’annĂ©e de CE2 le fameux « Aria ».

Depuis je n’ai cessĂ© de m’amĂ©liorer, et les spectacles de fin d’annĂ©e scolaire me permettaient de prĂ©senter des morceaux . Cela me donnait un challenge et une certaine reconnaissance de mes capacitĂ©s de jeune pianiste. Par ailleurs, nos parents ont acceptĂ© de nous inscrire Ă  la chorale de l’Ă©cole de musique locale, et c’est lĂ  que mon gout pour le chant a grandit. De temps en temps j’accompagnais mĂȘme le groupe au piano lors des auditions.

đŸŽčL’aventure orgue đŸŽč

Puis un paroissien, aussi grand-pĂšre d’une de mes camarades de classe,m’ayant entendu jouer lors de spectacles Aria, est venu trouver ma maman pour lui proposer de m’apprendre gratuitement Ă  jouer de l’orgue ( car je suis pratiquante et il nous voyait tous les dimanches Ă  l’Ă©glise) afin de pouvoir remplacer de temps en temps l’organiste titulaire et Ă  terme le remplacer quand il prendrait sa « retraite ». J’ai acceptĂ© et j’ai commencĂ© Ă  suivre des cours avec lui un soir par semaine sur son  vieil harmonium. Puis ce brave homme a commencĂ© a avoir de graves soucis de santĂ© et ne pouvait plus me donner de cours. La paroisse nous a alors proposĂ© de poursuivre mon apprentissage de l’orgue par le biais de l’Ă©cole d’orgue diocĂ©saine. Le prix des cours n’Ă©taient pas donnĂ©s mais la paroisse a gentiment proposĂ© d’en prendre en charge la majeure partie.

C’est comme ça que j’ai commencĂ© Ă  prendre des cours d’orgue. Mon professeur Ă©tait ravi car contrairement Ă  ceux qui avaient fait du solfĂšge en Ă©cole de musique, j’Ă©tais plus spontanĂ©e et plus souple pour apprendre l’orgue et notamment trĂšs douĂ©e pour l’improvisation ( trĂšs utile pour un organiste !!) . Mais ça m’a aussi jouĂ© des tours car par exemple j’Ă©tais incapable de dĂ©chiffrer rapidement une partition. Mais au fil des annĂ©es je me suis amĂ©liorĂ©e grĂące Ă  ses cours.

J’ai pris ces cours ( avec Ă©valuations et diplĂŽmes chaque annĂ©e) pendant 5 ans jusqu’Ă  mes 18 ans. J’ai du partir pour mes Ă©tudes et ne rentrait que le week-end ce qui rendait les cours difficiles. J’ai tentĂ© d’en reprendre sur mon lieu d’Ă©tude avec un autre professeur mais ça n’a pas collĂ©. :|Il ne m’apprenait plus rien et en plus les cours Ă©taient trop chers pour une Ă©tudiante comme moi sans revenus. J’ai abandonnĂ© donc les cours mais de temps en temps quand j’ai accĂšs Ă  un orgue je retourne jouer avec plaisir.

đŸŽ€L’aventure chanteuse-compositrice-interprĂšte pianisteđŸŽ€

ParallĂšlement Ă  tout ça, j’ai  commencĂ© Ă  Ă©crire ( avec mes 2 grandes sƓurs) mes propres chansons et Ă  en composer les musiques. Au dĂ©part j’Ă©tais incapable de jouer tout en chantant et puis finalement j’ai appris ! Nous avions formĂ© un groupe appelĂ© « Flammes Libres » et l’aventure s’est poursuivie jusqu’Ă  mes 18 ans. La encore suite aux Ă©tudes puis mon dĂ©mĂ©nagement dans le sud-ouest elle s’est essoufflĂ©e. Mais nous avions crĂ©Ă© un blog que vous pourrez trouver ici oĂč sont toutes nos chansons.

Et aujourd’hui 

Pour mes 18 ans j’ai reçu un super cadeau de tous mes proches et amis : un piano Ă©lectronique haut de gamme avec un super son de vrai piano et tout ce qui va avec ! C’est comme ça que j’ai pu continuer Ă  entretenir cette flamme passion pour le piano dans mon appartement d’Ă©tudiante puis aujourd’hui dans ma vie de femme mariĂ©e et de maman.

Depuis la naissance de ma premiĂšre fille 💗, j’ai peu jouĂ© du piano car peu de temps pour moi mais grĂące Ă  mon mari 💗 j’arrive quand mĂȘme de temps en temps Ă  jouer et chanter et ça me rend vraiment heureuse, zen et Ă©panouie !!! 

Publicités